L'HOTEL

Votre hôtel de charme
7e arrondissement

Le cours GAMBETTA

Il débute à la fosse aux ours, en prolongement du pont de la Guillotière entre le quai Augagneur et le quai Claude Bernard, entre la place Jutard et la place Raspail, il va jusqu'à la voie de chemin de fer, à la jonction du boulevard Vivier Merle et du boulevard des Tchécoslovaques au-delà duquel il se prolonge par le cours Albert Thomas. À l'arrivée sur la place Jutard, on découvre l'un des plus beaux panoramas de Lyon avec la trouée du Rhône, l'Hôtel Dieu et les collines qui dépassent de la presqu'île. C'est l'une des grosses voies d'accès au centre-ville, car, au-delà du pont, la rue de la Barre mène sur la place Bellecour.
Entre 1840 et 1865, construction du cours des Brosses. Il débute depuis la place du Pont et se termine à l’avenue de Saxe.
En 1854, la réorganisation de la trame urbaine de la rive gauche prévoit le prolongement du cours des Brosses jusqu'à Grange Blanche remplaçant ainsi la route ancienne
En 1870, le cours est prolongé jusqu’à la voir ferrée.
En 1876, Le cours des Brosses devient Cours Gambetta.
cours-gambetta4
cours-gambetta
cours-gambetta3
cours-gambetta-2

L'architecture

L'immeuble qui fait l'angle de la place du Pont date de 1840. Les trottoirs restent larges et sont plantés chacun d'une rangée de platanes qui se rejoignent, donnent une ombre importante et cachent en partie les façades. Les immeubles sont construits en alignement, ils datent majoritairement de la fin du 19e siècle avec une alternance d'autres du milieu du 20e siècle puis de la fin du 20e autour de l'avenue Jusserand.
Au N° 16, 32 et 61, on peut remarquer une petite vierge à l'enfant sur la façade, plus loin. Contrairement à l'usage de la Presqu'île, elles ne sont pas aux angles des rues.
Au N° 30 : Ouverture du cinéma Le Gloria en 1920. Il est rénové en 1954 et propose une salle pouvant accueillir 715 spectateurs.
Le 3 Octobre 1978, Le Gloria ferme ses portes et ré-ouvre en décembre 1979 sous le nom Fourmi Gambetta.
En 1982 : deux nouvelles salles sont créées. Le 30 Avril 1990 : fermeture définitive. Depuis diverses enseignes de magasins ont investi les lieux.
Le N° 73 est une curieuse maison à un seul étage.
Au N° 87, le second étage est ouvert par une grande verrière aux carreaux opaques.
Au N° 91 avec ses deux têtes de lions est daté de 1900.

Ils ont marqué le Cours Gambetta

Au N° 9, Plaque à la mémoire de responables nationaux et régionaux des jeunes des mouvements unis de résistance
Au N° 16 plaque à la mémoire de Joseph BOUKOBZA Au N° 21, plaque à la mémoire de Marguerite et Jacques KATZ
Au N° 33, une célèbre salle de spectacle, le théâtre de l'Eldorado, a distrait nos concitoyens pendant cent ans à partir de 1894 jusqu’à sa démolition en 1993.
Au N° 49, une plaque conserve la mémoire de Emile Malespine et son rôle dans l’art d’avant-garde par la revue Manomètre de 1920 à 1930.
Au N° 85 et 91, l’architecte Tony Blein construit en 1899 pour Auguste Lumière ces immeubles
Au N° 150, on y trouve le siège de la Société des missions africaines et du musée africain de Lyon
HOTEL DE NOAILLES

Un seul hôtel sur le Cours Gambetta.

31 Mai 1935 : Le propriétaire Monsieur chevalier, envisage la transformation du bâtiment sis 30 cours Gambetta en Hôtel. Déjà propriétaire d’un hôtel rue Dubois à Lyon 2ème. Différentes études sont établies par le Cabinet J.S. Palais.
7 avril 1936 : Le cabinet d’architecture Louis WECKERLIN est missionné pour établir les plans de transformations du bâtiment en hôtel.
Juillet 1939 : d’autres plans sont réalisés plus en détails. Le projet reprend suite à la fin de la 2ème guerre.
7 Mai 1940 : les marchés avec les entreprises sont signés. Les travaux peuvent débuter. Il ouvrira avec 14 chambres. Le futur hôtel sera nommé Hotel de Noailles en hommage à Louis-Joseph-Alexis comte de Noailles qui fût député du Rhône en 1815. L’avenue perpendiculaire au cours Gambetta portera son nom également avant d’être rebaptisée Avenue Maréchal Foch en 1929.
Mai 1995 : Agrandissement de l’hôtel. Création de 14 chambre supplémentaires. L’hôtel possède désormais 28 chambres
Mai 2020, rénovations des chambres en collaboration avec le cabinet By Architectes.


27

chambres


4

places de parking


2020

rénovation des chambres


1

km


de distance de la place Bellecour
250

mètres


c’est la distance de l’hôtel vers métros et 1 tram
RÉSERVATION